L'essentiel 16-20

16 - Quand Dieu semble lointain

« Pourquoi, Seigneur, es-tu si loin ? Pourquoi te cacher aux jours d'angoisse ? » (Ps 9b,1)

« Mon Dieu, j'appelle tout le jour, et tu ne réponds pas ; même la nuit, je n'ai pas de repos. » (Ps 21,3)

« C'est toi, Dieu, ma forteresse : pourquoi me rejeter ? Pourquoi vais-je assombri, pressé par l'ennemi ? » (Ps 42,2)

« Réveille-toi ! Pourquoi dors-tu, Seigneur ? Lève-toi ! Ne nous rejette pas pour toujours. » (Ps 43,24)

  « Moi, dit Jésus, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l’Esprit de vérité (…)  et il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous. » (Jn 14,16-18). 

 « Dieu lui-même a dit : Jamais je ne te lâcherai, jamais je ne t’abandonnerai. » (He 13,5)

« Vraiment tu es un Dieu qui se cache, Dieu d’Israël, Sauveur ! » (Is 45,15)

« Si je vais à l’orient, il n’y est pas ; à l’occident, je ne l’aperçois pas ; agit-il au nord ? je ne l’atteins pas ; se cache-t-il au midi ? je ne le vois pas. Lui connaît mon chemin. Qu’il me passe au creuset : j’en sortirai comme l’or. » (Job 23,8-10)

« C’est pourquoi je ne peux retenir ma langue, dans mon angoisse je parlerai, dans mon amertume je me plaindrai. » (Job7,11)

« quand vous aurez exécuté tout ce qui vous a été ordonné, dites : “Nous sommes de simples serviteurs : nous n’avons fait que notre devoir.” » (Lc17,10)

« Le précepte de ses lèvres, je ne m’en suis pas écarté ; au-delà de mon devoir j’ai gardé les paroles de sa bouche. Lui est immuable : qui le fera changer ? Ce qu’il désire, il l’exécute. » (Job 23,12-13)

« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » (Mt 27,46).

Lettre apostolique « Salvifici Doloris », § 26 - Saint Jean-Paul II 

  Une idée à méditer : Dieu est réel, quels que soient mes états d’âme

  Un verset à retenir  « Dieu lui-même a dit : Jamais je ne te lâcherai, jamais je ne t’abandonnerai. » (He 13,5)

17 - Membres de la famille de Dieu

«  Dieu a fait de nous pour lui, des fils adoptifs par Jésus, le Christ. Ainsi l’a voulu sa bonté, à la louange de gloire de sa grâce, la grâce qu’il nous donne dans le Fils bien-aimé. » (Ep 1,5)

« Car tous, dans le Christ Jésus, vous êtes fils de Dieu par la foi. » Ga3,26.

« Puisque nous sommes ses enfants, nous sommes aussi ses héritiers : héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ. » Rm 8,17

« Ce mystère, c’est que toutes les nations sont associées au même héritage, au même corps, au partage de la même promesse, dans le Christ Jésus, par l’annonce de l’Évangile. » Ep 3,6

« Nous qui sommes plusieurs, nous sommes un seul corps dans le Christ, et membres les uns des autres, chacun pour sa part. » Rm 12,5

« Vous êtes le corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps. 1 Co12,27

« Le corps se construit dans l’amour. » Ep 4,16 

« Voici ma mère et mes frères. Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. » Mt 12,50

« Je vous le dis, j’en témoigne dans le Seigneur : vous ne devez plus vous conduire comme les païens qui se laissent guider par le néant de leur pensée. » Ep 4,17

« Commune est la dignité des membres du fait de leur régénération dans le Christ ; commune la grâce d’adoption filiale ; commune la vocation à la perfection ; il n’y a qu’un salut, une espérance, une charité indivisible. Il n’y a donc, dans le Christ et dans l’Église, aucune inégalité qui viendrait de la race ou de la nation, de la condition sociale ou du sexe.(…) Si donc, dans l’Église, tous ne marchent pas par le même chemin, tous, cependant, sont appelés à la sainteté et ont reçu une foi qui les rends égaux dans la justice du Christ.» (constitution dogmatique sur l’Eglise Lumen Gentium, n° 32)

« Nous devons toujours nous rappeler que l’Église n’est pas une élite de prêtres, de consacrés et d’évêques ; mais que nous formons tous ensemble le peuple saint des fidèles de Dieu. (…)  Le saint peuple des fidèles de Dieu est oint de la grâce du Saint-Esprit ; il a donc la capacité de réfléchir, de penser, d’évaluer, de discerner. »  (Lettre du Pape François au Cardinal Ouellet, président de la Commission Pontificale pour l’Amérique Latine, 19 mars 2016)  

  Une idée à méditer : J’ai été créé pour être membre de la famille de Dieu

  Un verset à retenir  Dieu nous a prédestinés à être, pour lui, des fils adoptifs par Jésus, le Christ. Ainsi l’a voulu sa bonté. (Ep 1,5)

  Une question à me poser : Que pourrais-je faire pour traiter les autres chrétiens comme des membres de ma propre famille ?

18 - Cinq essentiels pour bien vivre dans la famille de Dieu

«  Ils étaient assidus à l’enseignement des Apôtres et à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières. La crainte de Dieu était dans tous les cœurs à la vue des nombreux prodiges et signes accomplis par les Apôtres. Tous les croyants vivaient ensemble, et ils avaient tout en commun ; ils vendaient leurs biens et leurs possessions, et ils en partageaient le produit entre tous en fonction des besoins de chacun. Chaque jour, d’un même cœur, ils fréquentaient assidûment le Temple, ils rompaient le pain dans les maisons, ils prenaient leurs repas avec allégresse et simplicité de cœur ; ils louaient Dieu et avaient la faveur du peuple tout entier. Chaque jour, le Seigneur leur adjoignait ceux qui allaient être sauvés. » (Ac2,42-47)

  Une idée à méditer : Formation, prière, service, fraternité, évangélisation forment les cinq dimensions essentielles de la vie ecclésiale du baptisé.

  Un verset à retenir 

  Une question à me poser : avec quelle dimension suis-je le plus à l’aise ? Quelle est celle qui est plus difficile pour moi ?

19 - Vivre en communion

« Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux. » (Mt 18,20)

« Si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres » (1Jn1 7)

«  Dieu a voulu ainsi qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les différents membres aient tous le souci les uns des autres. » (1Co12,25)

« Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres. » (Rm 12,10)

« Si un seul membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance ; si un membre est à l’honneur, tous partagent sa joie. » (1 Co12,26)

» Puisque vous avez été choisis par Dieu, que vous êtes sanctifiés, aimés par lui, revêtez-vous de tendresse et de compassion, de bonté, d’humilité, de douceur et de patience. » (Col3,12)

« Portez les fardeaux les uns des autres : ainsi vous accomplirez la loi du Christ. » (Ga 6,2)

» Supportez-vous les uns les autres, et pardonnez-vous mutuellement si vous avez des reproches à vous faire. Le Seigneur vous a pardonnés : faites de même. » (Col3,13) 

  Une idée à méditer : Nous sommes fait pour vivre en communion

  Un verset à retenir : « Portez les fardeaux les uns des autres : ainsi vous accomplirez la loi du Christ. » (Ga 6,2)

  Une question à me poser : quelle démarche puis-je entreprendre aujourd’hui pour expérimenter plus d’authenticité, de réciprocité, de compassion ou de pardon dans une relation avec un autre chrétien de mon entourage ?

20 - Approfondir la vie fraternelle

« En vivant dans la vérité de l’amour, nous grandirons pour nous élever en tout jusqu’à celui qui est la Tête, le Christ. » (Ep4,15)

« Celui qui parle franchement donne une preuve de son amitié » (Pr 24,26)

« Frères, si quelqu’un est pris en faute, vous, les spirituels, remettez-le dans le droit chemin, en esprit de douceur et en prenant garde à vous-mêmes : vous pourriez être tentés, vous aussi. » (Ga 6,1-2)

« Avec un homme âgé, ne sois pas brutal, mais encourage-le comme un père, les jeunes gens comme des frères, les femmes âgées comme des mères, et les plus jeunes comme des sœurs, en toute pureté. » (1 Tim 5,1-2)

« Et vous tous, les uns envers les autres, prenez l’humilité comme tenue de service. En effet, Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce. » (1P 5,5)

« Soyez bien d’accord les uns avec les autres ; n’ayez pas le goût des grandeurs, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne vous fiez pas à votre propre jugement. » (Rm12,16)

«  Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. » (Mt11,29)

« Que chacun de nous fasse ce qui plaît à son prochain, en vue du bien, dans un but constructif. » (Rm15, 2) 

  Une idée à méditer : Approfondir ma vie fraternelle et communautaire demande que je m’y consacre

  Un verset à retenir :  Voici comment nous avons reconnu l’amour : lui, Jésus, a donné sa vie pour nous. Nous aussi, nous devons donner notre vie pour nos frères. » (1 Jn3,16)

  Une question à me poser : comment puis-je aider ma paroisse à grandir dans la vie fraternelle ?